Père et fils Intégrale de Erich OHSER

Publié le par Hélène

Fauve d'Angoulême 2016 Prix du patrimoine

Un père et son fils, aussi espiègles l'un que l'autre parcourt la vie avec désinvolture et bonheur dans cette bande dessinée muette, classique de la littérature jeunesse en Allemagne.

L'auteur est d'abord connu pour ses caricatures politiques puis pour ces aventures du père et du fils relevant de l'observation amusée du quotidien. A partir de 1935 la dimension critique et l'humour grinçant débordent, même s'ils restent cachés pour éviter la censure. Par exemple dans L'aventure au poisson rouge qui n'en était pas un, le poisson de plus en plus vorace finit par faire exploser le maison des protagonistes et peut être vu aussi comme une métaphore de la montée du nazisme qui, de petit parti sans importance, a crû jusqu'à détruire l'Allemagne. En 1937  les aventures de  Père et fils prennent une nouvelle tournure : grâce à un héritage les deux compères deviennent riches. Ils apprennent alors que l'argent ne fait pas le bonheur :  faute de savoir décortiquer un homard, le père et le fils quittent le château en colère et se retrouvent autour d'une simple saucisse dans la rue, comme au bon vieux temps. Enfin, dans la seconde série ils échouent sur une île déserte et vivent en Robinson.

L'auteur a sciemment renoncé à la parole pour insister sur la force des liens au-delà du langage, non verbalisables ce qui permet aussi de décupler la force des sentiments.

Une bande dessinée que l'on peut lire aussi bien comme des aventures désinvoltes que comme un manifeste politique d'un dessinateur devant écrire sous le nazisme...

Un petit bijou !

 

Ma bd de la semaine chez Mo cette semaine

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 31/03/2017 14:05

Merci pour les illustrations, c'est sympa.

Hélène 05/04/2017 08:55

C'est toujours mieux pour se rendre compte...

Electra 30/03/2017 10:43

oh je note je note ! super trouvaille !

Jerome 29/03/2017 13:11

Tellement difficile à réaliser ce genre de BD muette, surtout quand on donne dans le registre de l'humour grinçant.

lasardine 29/03/2017 11:48

intéressant!

lasardine 29/03/2017 11:47

intéressant!

Noukette 29/03/2017 11:19

Craquant !!

manou 29/03/2017 09:01

Il a eu du courage de le faire en tous les cas...écrire sous le nazisme n'était pas chose facile surtout pour un humoriste politique. A découvrir donc absolument...

Hélène 30/03/2017 09:51

Absolument !

Mo 29/03/2017 08:58

Tu fais mouche ! J'ai découvert il y a peu un album jeunesse dans lequel Marc Lizano revisitait cette œuvre. J'en étais sortie mi figue mi raisin mais me tourner vers l'ouvrage que tu présentes me tente diablement !

Hélène 30/03/2017 09:51

Je l'ai bien apprécié !

keisha 29/03/2017 08:27

Oh mais tu as mis la main sur une pépite!

Hélène 29/03/2017 08:42

Oui, grâce à la bibliothèque !

Luocine 29/03/2017 07:48

Et on sait si la censure nazie a toléré cet humoriste?

Hélène 29/03/2017 08:18

Oui même s'il a été arrêté en 44 pour avoir tenu des propos défaitistes et qu'il a fini par se suicider...