Merry, Mary, Patty de Lola LAFON

Publié le par Hélène

  ♥ ♥

"Il m'a appris que ce n'est pas le temps qu'on a qui compte mais la façon dont on existe. Ce qu'on décide de faire de son existence."

Février 1974 Patricia Hearst, la fille d'un célèbre magnat de la presse américaine, est enlevée par un groupuscule révolutionnaire. Les revendications sont particulières : le SLA réclame de la nourriture pour les pauvres du pays. Rapidement, Patricia épouse la cause de ses geôliers, tournant le dos au capitalisme pour rallier la cause de ses ravisseurs marxistes.

Lors de son procès, Gene Neveva est chargée de rédiger une "évaluation psychologique" qui permettrait d'innocenter la jeune femme et les actions révolutionnaires qu'elle a accomplie ensuite aux côtés du SLA. Elle choisit une jeune femme effacée, Violaine pour la seconder dans sa recherche de l'identité de la jeune Patricia / Tania. Qui est-elle ? "Une marxiste terroriste, une étudiante paumée, une authentique révolutionnaire, une pauvre petite fille riche, héritière à la dérive une personnalité banale et vide qui a embrassé une cause au hasard, une zombie manipulée, une jeune fille en colère qui tient l'Amérique dans le viseur ?" (p. 15) Qui vise t elle ? Son pays ? Ses parents ? Ou "Ceux qui ne l'ont pas crue, pas écoutée, ceux qui ne choisissent pas leur camp, coupable d'indifférence aux pauvres" ?

Mais au-delà de ces interrogations, pourquoi s'acharne-t-on contre elle et contre celles qui quittent les routes bien tracées de la civilisation ?

Installées dans les Landes, loin de l'Amérique, Violaine et Geneva observent l'envers de l'Amérique et de son système. Violaine, jeune femme anorexique fragile, évolue peu à peu au contact de Geneva et de Patricia. Lola Lafon peint de très beaux portraits féminins, s'interrogeant avec subtilité sur ce qui forge l'identité et sur ces chemins de traverse que la vie peut prendre quelquefois.

 

J'ai eu la chance de rencontrer Lola Lafon lors du forum Fnac, j'en parle ICI

 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

D'autres avis : Télérama ; Bénédicte ; Claudialucia

Vous aimerez aussi : The girls de Emma CLINE

 

Merry, Mary, Patty, Lola lafon, Actes Sud, août 2017, 240 p., 19.8 euros

 

Merci à l'agence Anne et Arnaud.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 21/09/2017 14:23

Il m'a manqué un aboutissement à ce roman, j'ai trouvé que l'auteure n'allait pas assez loin, comme si elle-même n'avait pas trouvé de réponses à sa question.

Hélène 25/09/2017 10:06

Je comprends ce que tu veux dire mais c'est peut-être parce qu'elle n'a pas la réponse...

Claudialucia Ma librairie 20/09/2017 09:39

Le thème et les interrogations qu'il soulève sont passionnants.

Hélène 21/09/2017 10:10

Effectivement !

zazy 19/09/2017 16:38

Il est dans la liste bibli, je devrais le lire bientôt

Hélène 21/09/2017 10:09

J'ai hâte de savoir ce que tu en penses !

manou 19/09/2017 14:51

J'avais beaucoup aimé "la petite communiste qui ne souriait jamais" aussi j'ai déjà noté celui-ci et je vois que je ne me suis pas trompée...

Hélène 21/09/2017 10:07

Je pense en lire d'autres de cette auteure;