De sang et de lumière de Laurent GAUDE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Ce recueil de poésie "Korshak" rassemblent des poèmes qui dénoncent l'oppression qui, au fil des siècles, et encore aujourd'hui, peut peser sur certains humains. Qu'il s'agisse d'esclaves dans "Le chant des sept tours", de la pauvreté subie en Haïti dans "Et pourquoi pas la joie", du peuple syrien ou du peuple kurde dans "Seul le vent" ou "Si jamais un jour tu nais", des réfugiés de la jungle de Calais dans "Notre dame des jungles" ou enfin des victimes d'attentats dans "Le serment de Paris", tous sont traversés par le sang et la lumière, sang versé à cause de l'ignominie des hommes, mais lumière d'espoir face à l'humanisme et à l'entraide...

"Et pourquoi pas la joie ?
Au milieu de nos villes escaliers
Où les murs de parpaings suent du béton,
Où les fils électriques dessinent, sur les toits, des ciels d’araignées,
Et pourquoi pas la joie?
Le temps d’une corde à sauter qui fait tourner le monde,
D’un ballon fatigué qui court de jambes en jambes
Et soulève la pauvreté dans les cris d’enfant,
Et pourquoi pas la joie ?
Le pieds dans l’immondice
Mais le regard droit.
C’est notre vie,
Et nous ne pourrons pas la mener tout entière dos plié,
Regard soumis.
Tu es née du ravage, fille,
Les coups de bâton sur nos barrages en bois ont célébré ta venue au monde
Et rien n’a changé, depuis,
Mais pourquoi pas la joie ? "

 

De très beaux textes qui illustrent à merveille le thème du printemps des poètes de cette année : le courage !

 

D'autres avis : Manou

Du même auteur :  Ouragan    ; Le soleil des Scorta ♥ ♥ ♥ ♥ ;  Pour seul cortège ♥ ♥ ♥ ; Danser les ombres  ♥ ; Dans la nuit Mozambique  ♥ ; La mort du roi Tsongor ♥ ♥ ♥ ♥ ; Salina ♥ ♥ ♥ 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manou 11/03/2020 09:51

Je l'ai beaucoup aimé et en plus on me l'avait offert ce qui est un double bonheur ! Merci pour le lien :)

Noukette 10/03/2020 22:25

Gaudé... <3

Stephie 09/03/2020 15:44

Je ne lis pas assez de poésie, je devrais peut-être découvrir celle de Gaudé dont j'aime tant les romans