Déception et abandon du mois de mai

Publié le par Hélène

et-tous-mes-amis.jpg

Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMURTRY

 

Présentation de l'éditeur  :

Danny Deck est un jeune écrivain bien trop sensible. Alors qu’il s’apprête à publier son premier roman, il débarque en trombe dans le cœur de plusieurs femmes : la belle et froide Sally, qu’il épouse sur un coup de tête et qui ne tarde pas à le laisser tomber, une petite amie qui le rend heureux mais ne veut pas rester, une voisine aussi généreuse que dévergondée et une bonne vieille copine qu’il aime en secret. Allant de femme en femme, Danny quitte le Texas pour la Californie, terre promise de ce début des années 1960, en pleine ébullition sexuelle et culturelle. L’amour, la gloire et le Rêve Américain semblent à portée de main. Son périple sera ponctué d’aventures et de rencontres tragi-comiques qui marqueront les débuts dans la vie d’un jeune homme dont le seul tort est de tomber trop souvent amoureux.

    Et tous mes amis seront des inconnus est l’un des premiers romans de Larry McMurtry et sans conteste un des plus drôles. L’auteur de La Dernière Séance signe là un road-trip sensuel et exubérant et dresse le portrait attachant d’un irrésistible vagabond.

 

Mon avis :

Sexe alcool et drogue constitue le fond de la vie de Danny et de ce fait du roman. Ses frasques ne sont qu'une série d'expériences sexuelles, alcoolisées et droguées quelquefois. S'il faut avouer que ses déboires prêtent à sourire, il faut dire aussi que je me suis lassée de son road-movie égocentrique, peu réceptive à cette ambiance du début des années 60. Je devrais le savoir, à chaque fois que je me lance dans un livre de la collection  "Americana" de Gallmeister (Total killer par exemple) je reste au bord du chemin, peu sensible à leur univers. Mais là comme il s'agissait de Larry McMurtry, génialissime auteur de Lonesome dove dont je parle encore avec des trémolos dans la voix et qui a signé mon addiction définitive aux cow-boys, j'ai eu une absence et je me suis lancée dans cette lecture... Mais à même collection, mêmes effets : abandon !

safari-des-betes-a-sang-chaud.jpg

Le safari des meurtres à sang chaud et autres meurtres de Nicholas DRAYSON

 

Présentation de l'éditeur :

L’honorable M. Malik est très occupé par l’organisation du safari d’observation annuel de l’Asadi Club. Une fois de plus, l’énigme du meurtre de Lord Erroll, un riche Anglais émigré à Nairobi dans l’entre-deux-guerres, refait surface. Une nouvelle hypothèse suscite de vifs débats. Et la mascotte attitrée du club, la dépouille empaillée du lion Kima Killer, jadis célèbre dans la région pour son appétit féroce, disparaît dans des circonstances suspectes. Sans parler de Petula, la fille de M. Malik, qui hésite à se marier, et du ministre de l’Intérieur, un homme qui menace l’Asadi Club de fermeture. Aidé de ses amis, M. Malik va essayer de percer le mystère d’un assassinat vieux de plusieurs décennies, de retrouver la mascotte et de faire sortir de l’ombre la bête la plus dangereuse d’Afrique.

 

Mon avis :

J'avais été tellement emballée par le premier tome des aventures de Monsieur Malik que j'attendais celui-ci avec impatience, trop d'impatience peut-être. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire qui a tendance à s'éparpiller dans diverses directions : l'organisation du safari du titre, un ancien meurtre sujet de discussions interminables entre les membres du club, le retour de Rose, des digressions sur son histoire, le futur mariage de la fille de Monsieur Malik, le retour de Harry le fameux, des rappels du tome précédent. L'ensemble est un peu longuet, beaucoup trop de digressions. Une déception.

 

D'autres avis : 

Yves ; Keisha

 

Commenter cet article

Isa 09/06/2013 16:35


Je suis allée au bout du premier mais je ne suis pas plus emballée que ça.

Hélène 09/06/2013 21:21



Tu plussois alors !



Philisine Cave 30/05/2013 21:19


Deux livres que je ne rencontrerai pas : "ouf !" me souffle ma table de nuit.

Hélène 31/05/2013 10:02



;)


 



jerome 30/05/2013 20:03


Deux de moins à noter, c'est toujours ça de gagné. J'adore Gallmeister mais je n'ai jamais rien lu dans cette collection.

Hélène 31/05/2013 10:02



si tu aimes les récits rock'n 'roll, fonce !



kathel 30/05/2013 17:48


Le premier ne me tentant pas, le deuxième étant un deuxième, justement... Je tenterai plutôt celui sur les bêtes à plumes ! 

Hélène 31/05/2013 10:02



voui les bêtes à plumes, une vraie réussite !



Yv 30/05/2013 15:27


Le safari est moins bien que le premier, néanmoins, j'ai apprécié en passant quelques pages un peu longues.

Hélène 31/05/2013 10:03



Moins bien oui je suis d'accord.



Alex-Mot-à-Mots 30/05/2013 14:06


Que deux déceptions, ce n'est pas si mal.

Hélène 31/05/2013 10:03



oui vu comme ça...



keisha 30/05/2013 07:49


Le Mc Murtry, je l'ai abandonné au bout de 30 ou 40 pages, ben oui. Cela manquerait-il de cow boys?


Pour le second, ah si là j'ai aimé, mêem les digressions, et quasiment plus que le premier, c'est dire, peut être l'effet "on retrouve des amis".

Hélène 30/05/2013 09:56



Tu me rassures, comme tu dis pas assez de testostérone, le héros est loin d'être une cow boy...