Faillir être flingué de Céline MINARD

Publié le par Hélène

Faillir-etre-flingue-Minard_w525.jpg

♥ ♥ ♥

« Elle leur dit qu’un être n’appartenait pas à un autre être et que personne, personne, n’était chez soi. » (p. 237)

 

L’auteure :

 Céline Minard est l'auteur de plusieurs romans dont Le Dernier Monde (2007), Bastard Battle (2008), et So long, Luise (2011). Elle est considérée aujourd'hui comme l'une des voix les plus originales de la littérature contemporaine. (Présentation de l’éditeur)

 

L’histoire :

 

 Un souffle parcourt les prairies du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent. C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la-plaine, une Indienne dont le clan a été décimé, et qui, depuis, exerce ses talents de guérisseuse au gré de ses déplacements. Elle rencontrera les frères McPherson, Jeff et Brad, traversant les grands espaces avec leur vieille mère mourante dans un chariot tiré par deux boeufs opiniâtres ; Xiao Niù, qui comprend le chant du coyote ; Elie poursuivi par Bird Boisverd ; Arcadia Craig, la contrebassiste. Et tant d'autres dont les destins singuliers se dévident en une fresque sauvage où le mythe de l'Ouest américain, revisité avec audace et brio, s'offre comme un espace de partage encore poreux, ouvert à tous les trafics, à tous les transits, à toutes les itinérances. Car ce western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l'imaginaire. (Présentation de l’éditeur)

 

Ce que j’ai aimé :

 

Céline Minard nous emporte dès les premières pages dans une équipée sauvage aux confins du Far West, aux côtés de cow-boys endiablés et d’indiens fascinants.

Eau-qui-court-sur-la-plaine est une jeune indienne qui se déplace comme le vent sur les prairies, prodiguant au passage ses talents de guérisseuse au gré de ses rencontres. Elle est comme le fil conducteur qui nous permet de rencontrer les nombreux personnages de cette épopée : les frères McPherson et leur mère mourante, Elie, Bird, Arcadia et sa contrebasse, Sally, la barmaid au grand cœur, Zébulon…

Les uns courent après les autres, volent des chevaux aux autres, les reperdent au jeu, les regagnent, dans une danse endiablée portée par un souffle lyrique étonnant :

« Elle empoigna sa contrebasse et joua pour lui seul le morceau de sauvagerie qu’il lui avait comme transmis. Il reconnut la pluie que le poitrail des bêtes, le balancement grinçant des grands pins, l’éclatement de l’eau et du bois, la longue phrases du trajet plein de détours, les boules de moucherons dans les coins d’ombre, la fuite des poissons dans l’eau plate, le départ de la balle, la fuite des chevaux, la fuite des jours dans le temps, la fuite en elle-même et à ce moment, il éclata en sanglots. » (p. 218)

 Ces êtres vont se côtoyer, s’effleurer, se détester, se battre pour finir par former une grande famille unie, salvatrice.

 Un grand western au souffle épique indéniable...

 

cow-boy.jpeg

 

Ce que j’ai moins aimé :

- Rien

 

Premières phrases :

« Le chariot n’en finissait plus d’avancer. La grand-mère à l’arrière criait de toutes ses forces contre la terre et les cahots, contre l’air qui remplissait encore ses poumons.

Quand elle ne dormait pas profondément, insensible au monde, sourde, aveugle et enfin muette, elle criait furieusement dans le tunnel de toile qu’elle avait désigné comme so « premier cercueil » en s’y asseyant, au début du voyage. »

 

Vous aimerez aussi :

 Lonesome Dove de Larry McMURTRY

 

D’autres avis :

 Télérama ; Le Monde

Interview de l'auteure

 

  
 Faillir être flingué, Céline Minard, Rivages, août 2013, 36 p., 20 euros

 

rentrée littéraire2013 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraldine 01/10/2013 20:45


Je ne sais pas... Pour moi, le genre "western" est vraiment lié au format ciné ou TV...

Marilyne 30/09/2013 11:13


Je ne suis pas franchement western, disons que ce n'est pas ce que je recherche dans un récit sur l'Ouest, mais celui-ci me rend sérieusement curieuse...

Hélène 01/10/2013 08:23



Il n'est pas mal, mais si tu n'aimes pas les westerns, passe ton tour...



Loo 30/09/2013 06:17


Là c'est un livre pour lequel je me laisserai bien tenté.Ca remue bien dans cette histoire.

Hélène 30/09/2013 08:24



Oui il est plaisant !



Yv 29/09/2013 09:06


je n'y arrive pas, j'ai lu 50 pages et je m'emm...., je ne comprends rien !

Hélène 30/09/2013 08:25



Laisse dans ce cas, il y a suffisamment d'autres titres ..;



jerome 26/09/2013 12:48


Un grand western, c'est ça. Incroyable de voir avec quelle aisance Céline Minard s'est emparée du genre. Je suis admiratif !

Hélène 26/09/2013 12:53



Comme toi je suis admirative, et j'irai lire sous peu d'autres de ses rromans...



Fransoaz 26/09/2013 12:37


Je l'ai acheté et tente la chevauchée sous peu.

Hélène 26/09/2013 12:55



N'oublie pas  ton lasso ;)



Eulimene 24/09/2013 21:08


Il est dans ma PAL :)

Hélène 25/09/2013 08:16







claudialucia Ma librairie 23/09/2013 18:47


L'hsitoire me plaît beaucoup !

Hélène 24/09/2013 08:46



Très originale pour un roman du XXIèeme !



cathulu 23/09/2013 18:01


J'en rajoute une couche après Keisha, si tu as aimé celui-ci tu aimeras So long Luise. deux univers taotelement différents mais une écriture magistrale dans les deux cas.

Hélène 24/09/2013 08:47



Bon bah je n'ai plus qu'à commander je crois.... 



keisha 23/09/2013 13:31


Ma bibli l'a commandé : patience! Je l'ai repéré depuis des semaines... (mais je suis tenace)


Tu avais lu So long, Luise? TB, je te signale.

Hélène 23/09/2013 13:38



non je ne connais pas, je note !



Alex-Mot-à-Mots 23/09/2013 13:30


Un roman-western ? Intéressant.

Hélène 23/09/2013 13:39



Oui note !



Aifelle 23/09/2013 10:01


Au départ, je n'étais pas très emballée, mais plus je lis de billets, plus je me dis qu'il va me le falloir

Hélène 23/09/2013 13:05



C'est un bon western ..



clara 23/09/2013 08:30


Il m'atttend!

Hélène 23/09/2013 08:59



TU vas aimer !



kathel 23/09/2013 08:18


Encore un roman qui attend tranquillement sur ma liste à lire...

Hélène 23/09/2013 08:20



Il saura être patient...