Les ruines du ciel de Christian BOBIN

Publié le par Hélène

 les ruines du ciel

♥ ♥ ♥ 

Un petit bijou poétique concentré autour de la destruction de Port Royal. 

 

L'auteur :

 Christian BOBIN est un écrivain français contemporain, auteur de "fragments", des textes en prose poétiques. Il a connu le succés à partir de 1991 avec Une petite robe de fête.

 L'histoire :

Les livres de Christian BOBIN n’ont pas d’histoire… Il préfère la contemplation à l’action, aussi choisit-il un fil conducteur, ici la destruction de Port Royal par Louis XIV, puis, serpente-t-il sur des sentiers vagabonds semés d’aphorismes, de réflexions, de fragments… 

   « Qu’est-ce que Port-Royal ? » explique-t-il, « C’est une poignée d’hommes et de femmes qui ne se laissent pas éblouir par le roi soleil, qui préfèrent la course des nuages à celle des honneurs. Ils pensent qu’il y a autre chose dans la vie que l’argent, la gloire ou la puissance. Ils parient sur cette autre chose. » 

 Ce que j’ai aimé :

-          Sa poésie en général, présente à toutes les pages :

« La pluie, si belle avec son insouci de plaire et la fièvre de ses longs yeux gris. » (p.174)

-          Plus spécifiquement, la poésie du quotidien, ou l’art de transformer le détail quotidien en un miracle :

« Les ablutions musicales des oiseaux sont toute ma religion. » (p. 72)

« L’art de vivre consiste à garder intact le sentiment de la vie et à ne jamais déserter le point d’émerveillement et de sidération qui seul permet à l’âme de voir. 

Le monde ne devient réel que pour qui le regarde avec l’attention qui sert à extraire d’un poème le soleil qu’il contient. » (p. 28)

-          Sa façon d’appréhender l’écriture et le livre :

« L’écriture est le doigt qui montre le miracle. » (p. 175)

 

Ce que j’ai moins aimé :

-          Je suis une inconditionnelle de Christian BOBIN, vous ne pourrez pas me faire dire du mal de lui…

 Premières phrases :

« Angélique Arnaud, abbesse de Port-Royal, morte le 6 août 1661, passe devant la fenêtre du bureau où j’écris. »

 Vous aimerez aussi :

Lambeaux de Charles JULIET

 

Les ruines du ciel, Christian BOBIN, Gallimard, octobre 2009, 182 pages, 15.50 euros

Commenter cet article

keisha 25/06/2010 07:53


De lui je n'ai lu que son roman sur François d'Assise (le très bas) et puis un autre dont j'ai oublié le titre ...
mais là je pourrais tenter. Sur un sujet proche tu as Le désert de la grâce de Claude Pujade Renaud.


Hélène 25/06/2010 08:58



C'est marrant un libraire me l'a conseillé avant hier. Deux sons de cloche identiques, ça ne peut pas être un hasard, ni une ni deux, je commande...



Yv 24/06/2010 15:34


J'ai du mal avec Bobin, je ne suis pas très sensible à sa poésie, et je n'aime pas ses écrits cathos.
Par contre, tu proposes Lambeaux de Charles Juliet, là ce fut pour moi une claque, une découverte extraordinaire


Hélène 24/06/2010 19:10



Je pense qu'il s'agit plus d'une religion panthéiste que vraiment catho.


J'aime beaucoup sa perception des bonheurs quotidiens, sa façon de regarder le monde qui l'entoure et de le trouver beau.


Je vais aussi consacrer un billet à Lambeaux, c'est certain.



Isabelle 24/06/2010 13:50


Je découvre ton blog (auquel je souhait longue vie!) et cet auteur (que je m'empresse de noter!). Bonne continuation !


Hélène 25/06/2010 08:59



Merci Isabelle,


Tu peux choisir n'importe quel titre de cet auteur, je ne pense pas que tu seras déçue.