Venice de Jiro TANIGUCHI

Publié le par Hélène

 

♥ ♥ ♥

Ce que j'ai aimé :

Travel Books Louis Vuitton présentent des oeuvres d'art de différents artistes. Cet opus présente la Venise de Taniguchi. Le narrateur part sur les traces de son grand-père et erre dans la cité vénitienne. Ses déambulations lui permettent de découvrir et d'apprécier les lieux visités et de rendre hommage au temps présent.

Les aquarelles magnifiques rendent un hommage vibrant à la cité des Doges.

A la fin du livre un index nous liste les lieux mis en images dans ce magnifique album oscillant entre carnet de voyage, bande dessinée, guide touristique...

Un très bel objet à offrir !

Ce que j'ai moins aimé :

L'histoire est très mince, mais là n'est pas l'intérêt de ce très bel album. 

Présentation de l'éditeur :

"La collection de "Travel book" éditée par Louis Vuitton invite au voyage, qu'il soit mobile ou immobile, nourri du plaisir de l'évasion intellectuelle ou émotionnelle. Au fil des pages, les oeuvres d'artistes de renom et de jeunes talents racontent les villes et les pays parcourus, leurs chemins escarpés et leurs architectures rectilignes, les lumières, les jours et les vies qui s'y déploient. 
Héritiers des "carnets de voyage Louis Vuitton" qui ont saisi durant près de vingt ans les aventures urbaines d'une poignées d'illustrateurs et aquarellistes, les Travel Books proposent une nouvelle vision du départ. Une vision contemporaine, où l'on explore aussi bien les mégalopoles sans sommeil que les contrées sauvages et lointaines. Une vision inédite, où l'on ose croiser les cultures en confrontant le regard des artistes à des mondes qui ne leur sont en rien familiers. Paris vue par le congolais Chéri Samba, l'Ile de Pâques sous le trait de l'américain Daniel Arsham, New York dépeinte par le français Jean-Philippe Delhomme ou encore Londres contemplée par la jeune japonaise Natsko Seki, Venise sublimée par l'illustre mangaka Jirô Taniguchi, le Vietnam revisité par l'Italien Lorenzo Mattotti : chaque artiste part à la rencontre d'une histoire qu'il n'a jamais écrite. Son oeil s'aiguise, piqué par la surprise de l'inconnu ou stimulé par le plaisir de la redécouverte. Le lieu devient page blanche, vierge de tout repère. Les points de vue se transforment alors en véritables propos à la fois narratifs, tendres, pittoresques, voire satiriques. 
Au-delà de la vocation iconographique de ces carnets de route, la collection souligne la richesse des horizons esthétiques dont recèle l'art actuel, les univers créatifs proposés répondent d'ailleurs à une même exigence de diversité : au cours de leurs voyages, ces artistes venus du monde entier choisissent librement leur mode d'expression. Le dessin, la peinture, le collage, l'art contemporain, l'illustration, la bande dessinée ou le manga sont autant de prismes à travers lesquels retranscrire leurs regards sur l'ailleurs. Figuratives ou plus épurées, les oeuvres originales nées de ces voyages font l'objet, pour certaines d'entre elles, d'une démarche d'acquisition de la part de la maison Louis Vuitton. Elles intègrent ainsi le fonds d'oeuvres d'artistes contemporains que constitue le malletier enrichissant cette collection par la diversité des visions convoquées."

Louis Vuitton 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : L’homme qui marche  ;  L’orme du Caucase  ; Les années douces ; Un zoo en hiver  ; Furari  ; Seton tome 1

 

D'autres avis :

L'express

 

Venise, Jiro Taniguchi, Louis Vuitton travel book, mai 2014, 45 euros

 

BD de la semaine  aujoud'hui chez Jacques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Athalie 01/05/2015 18:21

Moi, les carnets de voyage qui font rêver, je suis pour ... Un air des "Fables de Venise", de Corto Maltese semble flotter par ici .....

Hélène 04/05/2015 08:09

Tu me donnes envie de relire le Corto !

A_girl_from_earth 01/05/2015 01:00

Hmmm je suis sous le charme de ces illustrations ! Un album que je feuilleterais volontiers, ou que je pourrais me faire offrir, oui.

Hélène 01/05/2015 09:30

C'est un beau cadeau..

Estellecalim 30/04/2015 08:54

C'est très chic cette maison d'édition ! Et les aquarelles ont l'air très belles. ça doit donner envie de visiter Venise.

Hélène 30/04/2015 08:56

Exactement, j'aimerais beaucoup m'y rendre...

Laure Micmelo 29/04/2015 22:05

Hélène, ma sauveuse ! J'ai failli raté ce Taniguchi, en grande fan, je vais vite rattraper cet impair

Hélène 30/04/2015 08:06

Il est très beau tu ne seras pas déçue !

lasardine 29/04/2015 21:14

Taniguchi, j'adore! donc je le lirai!!

Aifelle 29/04/2015 13:01

Je n'ai jamais lu cet auteur, il va falloir que j'en essaie un.

Hélène 29/04/2015 13:05

Oui cela te plairait !

Violette 29/04/2015 11:56

fan de l'auteur, je ne connaissais pas cet album! dommage pour le bémol, les dessins sont juste... whaouh!!!

Hélène 29/04/2015 12:44

Oui les dessins compensent !

OliV / 29/04/2015 11:35

Et le prix aussi me bloque ! Bon, pour les yeux je la feuilletterai !

Hélène 29/04/2015 12:45

Je l'ai emprunté en bibli...

Yaneck 29/04/2015 11:02

Je passe mon tour. Vuitton, c'est pas ma came.

Hélène 29/04/2015 12:45

Mais Taniguchi...

jacques 29/04/2015 09:58

Le manque d'histoire me bloque un peu...

Hélène 29/04/2015 10:19

Oui ce n'est pas le point fort de cet album qui constitue plus en une mise en valeur des aquarelles sur Venise.

Noukette 29/04/2015 09:45

Je ne connaissais pas cette collection, j'aime bien l'idée du carnet de voyage... A feuilleter pour s'en prendre plein les mirettes !

Hélène 29/04/2015 09:46

Exactement !

Mo 29/04/2015 08:33

Je me suis régalée pendant l'exposition Taniguchi qu'il y avait cette année à Angoulême. Des illustrations de cet ouvrage étaient exposées et n'offraient pas d'autre possibilité que de plonger les yeux dedans.
Très envie de découvrir ce titre mais son côté contemplatif me freine

Hélène 29/04/2015 08:38

Il faut plus le voir comme un carnet de voyage, très contemplatif en effet...