Le nom des étoiles de Pete FROMM

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Après avoir rêvé pendant des années de s'établir en pleine montagne dans une cabane "introuvable car trop isolée", Pete Fromm s'est installé dans les plaines, à Great Falls, avec sa femme et ses deux fils, passant ainsi "De la nature sauvage à la vie bien sage". Vingt cinq ans ont passé depuis son expérience de gardien d'oeufs de saumon qu'il conte dans Indian Creek, quand on lui propose de s'installer un mois au coeur de la Bob Marshall Wilderness afin de surveiller à nouveau la croissance d'oeufs de poissons. Il voit là l'occasion de renouer avec ses rêves de vie sauvage, et surtout, il pense pouvoir partager cette expérience unique avec ses fils, leur inculquant ainsi davantage encore son goût pour l'aventure et la nature. C'est sans compter sur sa femme et le garde forestier du district, la première n'étant guère enthousiasmée à la perspective d'envoyer ses petits en pleine nature à la merci "des sales bêtes sournoises" comme les grizzlys, "Et il y avait aussi les loups. l'eau rapide et glacée. Les chutes. Les blessures. Les maladies.", et le deuxième avançant des questions de responsabilité en cas d'accident pour poser son veto à la venue des enfants. Pete part donc seul, déçu tant il souhaitait partager sa passion pour l'aventure avec ses enfants.

Mais les premiers vingt kilomètres à cheval pour rejoindre sa cabane font déjà vaciller ses certitudes : ses fils auraient-ils été vraiment à leur place dans cet univers sauvage, où même des chevaux peuvent devenir dangereux, parce qu'ils "sont grands, ils sont cons, et tôt ou tard ils vous flanquent un coup de pied." Quant au grizzly, son omniprésence devient obsédante, le moindre bruit devenant alarme, obligeant Pete à chanter à tue-tête pour chasser l'ombre du danger. Il reste bien conscient que toutes les précautions ne pourront pas empêcher une malencontreuse rencontre. Ainsi, jour après jour, il se résigne et à accepte le bien-fondé des craintes de sa femme et du garde.

Fort de sa solitude, son activité ne lui prenant que peu de temps, il a tout le loisir de se remémorer d'autres aventures, vécues tout au long de sa vie, du temps où il était maître nageur dans le Nevada, guide de rivières sans le parc national de Grane Teton, ou garde forestier au coeur du parc national de Big Bend. Au fil de ses souvenirs il s'interroge sur ce qui a fait de lui un homme, un père, et sur ce qu'il peut transmettre à ses enfants. 

"Je me retrouve au milieu de ma vie, déjà si pleine, où les regrets sont rares, comme de petits tourbillons au sein du courant principal, aucun qui me hante, et pas un, pas un seul qui concernne les jours passés en pleine nature sauvage." 

Les espaces infinis qui l'entourent font naître de vastes questions en son âme sur le sens de sa vie ou sur la direction étrange que peut prendre nos destinées pourtant soumises à un faisceau d'options.  Niché dans sa cabane en tête à tête avec lui-même, il découvrira qui il est vraiment...

 

Présentation de l'éditeur : Gallmeister 

D'autres avis : Litteraventures 

Du même auteur : Indian Creek ; Avant la nuit

 

Merci à l'éditeur.

 

Le nom des étoiles, Pete Fromm, traduit par Laurent Bury, Gallmeister, avril 2016, 272 p., 23 euros

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Athalie 15/06/2016 09:53

Je viens de sortir de la lecture d'Indian Creek, et même si j'ai réussi à finalement apprécié ce récit, je ne me sens pas d'y retourner tout de suite. Et puis, ce qui est amusant dans le premier, c'est l'auto dérision du narrateur. Il ne semble pas que ce soit le cas dans cette suite ?

Hélène 16/06/2016 08:00

Moins effectivement.

gambadou 14/06/2016 22:01

Nature, aventure .. je vais cependant commencer par Indian Creek ...

Hélène 15/06/2016 08:03

C'est mieux !

edwige.mingh 14/06/2016 14:31

Avais bien aimé Indian Creek. Donne envie de lire cette suite.

edwige.mingh 14/06/2016 14:30

J'avais bien aimé Indian Creek.Donne envie de voir cette suite ...

Hélène 15/06/2016 08:03

Oh oui une belle expérience !

Electra 14/06/2016 11:38

Bizarrement, je n'ai pas trop envie de le suivre 25 ans après - il faut dire que j'ai mis sur un piédestal son premier voyage donc .. par contre, je souris, je vivais à Great Falls, enfin à 7 miles. Bref, j'ai pu le croiser !!!

Hélène 15/06/2016 08:02

On ira le voir au festival America t'inquiète !

Kathel 14/06/2016 10:52

C'est un peu "retour à Indian Creek" alors ? J'ai tellement aimé ce roman, pourtant pas trop fan des histoires de retours à la nature, j'avais adoré ce récit !

Hélène 15/06/2016 08:01

Je te conseille celui ci alors !

papillon 14/06/2016 10:33

J'avais adoré Indian Creek. C'est marrant de refaire la même expérience vingt-cinq ans après. ..

Hélène 15/06/2016 08:01

Oui et c'est intéressant de voir les changements, notamment avec cette peur accrue du grizzly. On sent beaucoup moins d'insouciance que lors de sa première expérience !

clara 14/06/2016 08:46

Pourquoi 3 coeurs Hélène ? Qu'est ce qui t'a déplu ?

Hélène 14/06/2016 08:49

Ma concentration quelquefois a dérivé, preuve que je n'étais pas totalement ferrée. Certaines scènes sont assez répétitives à mes yeux.

keisha 14/06/2016 08:19

J'adore le commentaire de Sandrine!^_^
A part ça, tranquille chez soi, au chaud, avec juste un ou deux chats comme sauvagitude, ça me plairait, tiens!
Il sera au festival America?

Hélène 15/06/2016 08:00

Vouuiiiii il y sera !!!

Sandrine 13/06/2016 21:19

Brave madame Fromm qui sait raison garder face à tous ces idéalistes de la nature :-)

Hélène 15/06/2016 07:59

Oui parce que ce brave Pete a quand même mis du temps à comprendre hein...