Couleurs de l'incendie de Pierre LEMAITRE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

En février 1927 lors des obsèques de Marcel Péricourt, un nouveau drame va fondre sur la famille. Madeleine est appelée à reprendre la main sur la fortune de son père et sur ses affaires mais le geste tragique de son fils Paul change irrémédiablement sa destinée. Confrontée aux manigances politiques, aux trahisons des banquiers, aux abandons de ses proches, elle devra faire preuve de la même froideur et du même calcul qu'eux pour garder la tête hors de l'eau et préserver son fils Paul.

Cette grande fresque n'est pas sans rappeler le magnifique Comte de Monte Cristo avec cette même mécanique de la vengeance. Chaque personnage est bien dessiné et nous naviguons entre eux, emportés par un élan romanesque enchanteur ! Que ce soit Charles, député qui essaie de marier ses filles laides, Léonce la traitresse arriviste, Vladi la nurse polonaise tellement efficace, Joubert le banquier vénal, Dupré au service de la lutte des classes, Paul et sa passion pour l'opéra, André, le précepteur trouble, tous sont pris aux rets d'une époque bancale, entre manoeuvres politiques, désir d'évasion fiscale, ambitions démesurées des uns et des autres, et surtout peu à peu, montée du nazisme. L'intime rejoint la grande Histoire, les deux s'entremêlant savamment. 

A noter que ce roman peut se lire indépendamment de Au revoir là-haut, nul besoin de se souvenir des personnages pour comprendre l'intrigue.

Vivement la suite !

 

Présentation de l'éditeur : Albin Michel

D'autres avis : Télérama ; France Inter ;

Eva ;

 

Du même auteur : Au revoir là-haut ♥ ♥ ♥ ; Trois jours et une vie ♥ ; Cadres noirs ♥ ♥ ♥ (policier)

 

Couleurs de l'incendie, Pierre Lemaitre, Albin Michel, janvier 2018, 540 p., 22.90 euros

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Une lecture que j'ai adoré, également.
Répondre
H
des personnages marquants !
A
Aucune réserve pour moi non plus, une lecture caracolante !
Répondre
H
J'aime bien le mot !
D
autant j'avais aimé le premier autant je suis restée de marbre avec celui là
Répondre
H
Ah mince...
M
Comme d'autres, je dois vraiment me lancer avec le premier !
Répondre
H
Un jour...
K
J'ai la ferme intention de le lire, mais sans urgence !
Répondre
H
Il y en a tant !
B
Comme j'ai aimé Au revoir là haut ! Donc, je vais bientôt lire ce nouvel opus - du moins quand ce sera mon tour car la liste d'attente à la médiathèque est longue. Pierre Lemaître écrit de magnifiques romans populaires - je mets beaucoup de noblesse dans ce populaire.
Bon week end.
Répondre
H
l'alliance de tes termes "noblesse" et "populaire" le définit bien
Z
Il est dans mes prochains achats
Répondre
H
Il te plaira !
E
Je dois toujours lire le premier et il me tente d'ailleurs nettement plus !
Répondre
H
J'ai préféré celui ci
M
Je n'ai pas encore lu ni l'un ni l'autre...Oui je sais c'est pas bien mais chaque fois que j'ai le temps de lire "Au revoir là-haut" quelqu'un d'autre l'a emprunté ! Mais je le lirai un jour...un bon livre ne se démode pas et reste un bon livre longtemps :) merci pour ta chronique
Répondre
H
Tu peux lire les deux de façon indépendante
K
Haha, le comt, là j'ai encore plus envie!
Répondre
H
IL te le faut !
V
Pour l'instant, je n'avais eu l'avis que de personnes qui avaient aimé celui-ci mais avaient préféré le premier opus. Je vais bientôt l'écouter.
Répondre
H
J'ai préféré celui ci personnellement