Une fille des neiges de Jack LONDON

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Peu importe le paysage ; c'est nous qui comptons. Si nous n'existions pas, le paysage demeurerait toujours là, mais privé de sens. C'est nous qui le lui donnons."

Après avoir fait ses études, la jeune Frona Welse revient vers ses terres en pleine ruée vers l'or. Fille de Jacob Welse, l’un des hommes les plus connus et les plus riches de l’Alaska, elle compte bien partager l'existence rude des prospecteurs. A son arrivée, elle croise la route de Vance Corliss, jeune homme discret, puis de Gregory de Saint Vincent, dont elle aime écouter les récits d'aventures.  

Une fille des neiges est le premier roman de Jack London et s'y trouve déjà ce qui plaît tant dans ses romans d'aventures : le Grand Nord, les paysages grandioses du Klondike, des personnages forts aux prises avec une nature sauvage qui révèle petit à petit leur vraie personnalité. Frona est un personnage de femme bien campé, aux idées arrêtées, femme intrépide qui n'a pas peur du danger.  

Ce que j'ai moins aimé :

- Quelquefois trop fleur bleue et prévisible.

- Certains discours sur la race tenus par la jeune Frona face à Vance Corliss sont très clairement controversables ... Considérons que l'écrivain s'identifie plutôt au fringant Vance qui ne partage pas ses idées ...

Bilan : Un roman d'aventures plaisant.

 

Présentation de l'éditeur : Libretto

Du même auteur :  Smoke bellew ♥ ♥ ♥ ♥ ; Martin Eden ♥ ♥ ♥ ; La piste des soleils ♥ ♥  (nouvelle)

D'autres avis : Lecture commune avec Chinook

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 01/04/2019 12:55

Un roman d'aventure qui a l'air passionnant.

Cléanthe 29/03/2019 12:45

Lu il y a très très longtemps, dans une collection pour enfants d'ailleurs, j'en ai gardé le goût de cet écrivain que j'aime retrouver de temps en temps.

Dominique 29/03/2019 10:55

sans doute pas le meilleur London mais pour moi ce roman est indépassable parce que lu très très tôt dans une collection pour enfants et m'en reste un souvenir magnifique d'espace, de neige, et peu m'importait si les personnages n'étaient pas parfaits, je m'en fichais, je rêvais et je voyageais