Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

18 articles avec jeunesse roman

Les petites reines de Clémentine BEAUVAIS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le titre le plus redouté de l'année : elles ont remporté le "concours de boudins" de leur collège à Bourg-en-Bresse. Si Mireille est habituée à recevoir ce titre tant redouté, les deux autres sont novices, et choquées que leur physique soit ainsi mis en avant. Mais elles ne se laissent pas démonter et un projet va les pousser en avant : pour des raisons différentes, elles décident de se rendre à al garden-party de l'Elysée du 14 juillet, en traversant la France à vélo et en vendant, ironiquement, des boudins pour financer leur voyage. Elles seront accompagnées par Kader, le frère de Hakima, en fauteuil roulant

La question du harcèlement et le rôle des réseaux sociaux sont ici tournés en dérision grâce à l'humour de Mireille et à l'entraide. Les jeunes filles prennent du recul par le biais du rire et ressortent gagnantes de cette aventure humaine. Une belle leçon pour tous !

 

Meilleur livre de jeunesse 2015 élu par Lire

Présentation de l'éditeur : J'ai Lu

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Celui qui n'aimait pas lire de Mikaël OLLIVIER

Publié le par Hélène

♥ ♥

D'abord, je tiens à préciser que la quatrième de couverture et le titre sont trompeurs -scandaleusement trompeurs dirait mon fils. En effet, je cherchais un roman autobiographique pour lui -qui à l'époque devait encore passer un oral de brevet sur l'autobiographie en fin d'année - , et comme il est difficile de le faire lire, je me suis dit que ce titre lui convenait bien. La quatrième de couverture a fini de me convaincre, le livre semblant bénéficier d'une intrigue digne de ce nom : qu'arriverait-il si on privait les enfants de lecture. Je pensais que cela aller captiver mon jeune lecteur, et qui sait - ô espoir suprême de sa mère passionnément lectrice - déclencher un amour pour la lecture.

Point du tout. Il n'a rien compris. Il m'a accusé de l'avoir -scandaleusement - roulé puisque l'auteur parle de livres et de littérature pendant tout le livre. Devant tant de résistance, j'ai décidé de le lire aussi pour me faire mon propre avis.

Effectivement, l'auteur adulte devenu écrivain et passionné de lecture nous explique comment il détestait les livres étant adolescent, mais comme son point de vue d'adulte éclaire rétrospectivement la scène, chaque page est un hymne à la littérature et à l'art en général.

Point d'intrigue passionnante, juste un récit autobiographique à l'écriture fluide, certes, mais non pas marquante.

Force m'est donc de rejoindre l'avis de mon fils.

Depuis il lit L'ami retrouvé. En espérant que cela fonctionne mieux...
 

Présentation de l'éditeur : La Martinière jeunesse

D'autres avis : Babélio

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Sans foi ni loi de Marion BRUNET

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥ 

Un beau matin, Ab Stenson, une hors-la-loi débarque chez Garett, jeune homme de 16 ans resté seul chez lui. Poursuivie par le shérif, elle kidnappe Garett pour assurer sa sécurité. Commence alors une cavale aux côtés de cette ravisseuse qui s’avère plus sympathique qui prévu... Garett découvre alors un autre univers, loin d'un père pasteur violent, un monde libre où l'attend sans doute l'amitié et l'amour.

La figure de Ab est très attachante, elle prend le jeune homme sous sa coupe et un lien particulier se lie entre eux. Garett apprend la vie à ses côtés et rapidement, il comprend que la moralité n'est pas toujours là où on l'attend. Ab, personnage hors normes, est détestée non pas tellement en raison de sa violence, mais parce qu'elle ose s'habiller en homme, qu'elle n'a pas fondé de famille, qu'elle préfère vivre une vie d'homme, différente, libre. Elle se rapproche en cela de Meursault chez Camus, être atypique condamné parce qu'il refuse les codes de la société.

Ab est aussi une "étrangère", fréquentant les saloons avec plaisir, sympathisant avec les prostituées, as de la gâchette ... Elle se crée des inimités qui risquent de lui être fatales. Dans ce western passionnant, chaque personnage a ses failles et ses forces, et l'intrigue prenante ne lâche pas son lecteur. Si ce roman est plutôt estampillé de l'étiquette "roman jeunesse", je vous conseille à vous aussi de sortir des cadres et de tenter l'aventure.

 

Sans foi ni loi a été récompensé par la Pépite d’or au salon de Montreuil en 2019.

Présentation de l'éditeur : PKJ

Du même auteur : L'été circulaire

D'autres avis : Noukette ; Jérôme

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Ailleurs meilleur de Sophie ADRIANSEN

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"L'Espagne n'est pas une terre d'accueil, c'est une terre d'écueil."

Suite à la mort de son père, Alassane, jeune homme de 15 ans, doit quitter la Côte d'Ivoire, car le pays ne lui offre guère de perspectives brillantes pour son avenir. Il décide ainsi de se rendre en France, le pays des Droits de l'Homme. Commence alors un long périple mais le jeune Alassane reste optimiste, persuadé qu'il part pour un "ailleurs meilleur".

Il rencontre les passeurs, se heurte aux murs de barbelés qui séparent l'Afrique de l'Europe, pour finalement gagner cette France tant espérée. Si son parcours est semé d'embûches, il est aussi illuminé par de belles rencontres.

"- Pourquoi ont-ils dressé ces grilles ?
- Pourquoi ? Ce n'est pas pour, c'est contre. Contre nous. On ne veut pas des Africains en Europe. Pas de Noirs sur la terre promise. L'Afrique est une cage. Une gigantesque cage dans laquelle on nous maintient enfermés. Il n'y a qu'aux cages qu'on met de si hautes grilles. On sait qui est du mauvais côté des barreaux. On sait de qui on veut se protéger. "

Sophie Adriansen a écrit ce roman car sa route a croisé celle de jeunes hommes qui ont connu ce parcours et qui souhaitaient témoigner. Ainsi, sans fioritures, l'autrice se met à la hauteur de ces adolescents pour rendre hommage à leur courage, leur pugnacité et leur volonté de se fabriquer cette vie meilleure. Elle comprend peu à peu que ce n'est pas par désespoir mais par espoir que les gens partent de chez eux. Elle s'indigne aussi contre les différences de traitement de l'information concernant ces migrants et la mort d'un enfant blanc : si la mort d'un enfant dans une piscine l'été est mentionnée dans les médias, la mort d'un enfant migrant est édulcorée, voire ignorée.

Le dossier final est passionnant pour mieux comprendre les enjeux, les fonctionnements des systèmes d'aide aux jeunes migrants, peu connu et mentionné dans les romans.

Un angle intéressant pour un sujet brûlant ! A lire dès 10 ans.

 

Présentation de l'éditeur : Nathan

Du même auteur : Je vous emmène au bout de la ligne  ♥ ♥ (Essai)  Quand nous serons frère et sœur ♥ ♥ ; Grace Kelly ♥ ♥ (bio) ; Max et les poissons ♥ ♥ ♥ ♥ (Roman jeunesse) ; Naître et grandir en musique  ♥ ♥ (doct) ; Les grandes jambes  ♥ ♥ ♥ (Roman jeunesse) ; Le syndrôme de la vitre étoilée ♥ ♥ ♥ ♥ ; Linea Nigra ♥ ♥

D'autres avis : Babélio

Sur le même sujet : Eldorado de Laurent GAUDE ; Le ver dans la pomme ; La saga des émigrants ; Monsieur Ki. Rhapsodie parisienne à sourire pour caresser le temps ; La fortune de Sila ; La double vie d’Anna Song ; Le cuisinier ;  Là où vont nos pères  ;  Celles qui attendent ; Fais péter les basses Bruno ! Cinq mille kilomètres par seconde ;  Hier  ;  Ce qu’on peut lire dans l’air ; Ru  ; Rébétiko ; Sang impur  ; Loin d’être parfait ; Portugal La trilogie du Minnesota 1. Terre des rêves  ; Americanah ; Beauté parade ;  Debout payé ;

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Sauveur et fils tome 2 de Marie-Aude MURAIL

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"La vie ne se déroulant jamais comme prévu, tout l'art de l'homme est de s'adapter."

Sauveur Saint-Yves est un psychologue antillais de 40 ans, 1,90 mètre pour 80 kilos. Il élève seul son fils Lazare de 9 ans et il a quelque espoir de reconstruire une famille avec Louise Rocheteau et ses deux enfants. Nous retrouvons dans ce tome ses patients, les anciens mais aussi de nouveaux : Ella qui hésite dans son identité sexuelle, Blandine qui se gave de bonbons, Gabin, occupant à l'occasion le grenier de Sauveur, Samuel, qui refuse de se laver... Ils nous parlent des difficultés de l'enfance et de l'adolescence, et comprennent peu à peu la nécessité de chercher une aide quand les poids sont trop lourds. Comme le dit Ella : "J'ai pas envie d'être là quand je suis dans la salle d'attente. Et quand je repars c'est comme si on m'avait enlevé un poids de cent kilos sur le coeur."

Sauveur apprend à ne pas s'imposer quelque chose dont on ne veut pas, il apprend la liberté, la libération des charges qui pèsent trop lourd. Il donne du sens dans un monde bouleversé. "Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ?" Lewis Carroll

Mais toute la subtilité de Marie-Aude Murail consiste aussi à montrer ses failles, ses hésitations, ses déceptions. Il n'a pas la volonté d'être parfait et n'a pas les solutions à tout, mais par sa bienveillance et son écoute, cet homme sait apaiser les plaies, celles de ses patients, mais aussi celle des lecteurs...

 

Présentation de l'éditeur : Ecole des Loisirs

Du même auteur : Tome 1

D'autres avis : Au fil des livres ; Noukette ; Brize, Cathulu, Nadège, Pépita, Thalie

 

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Quelqu'un qu'on aime de Séverine VIDAL

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Des falaises fragiles, en sursis, voilà ce qu'on est."

Matt a promis à son grand-père atteint des premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer de l'emmener à travers les Etats-Unis sur les traces de son idole Pat Boone, crooner mythique des années 50, concurrent direct de Elvis Presley. Son grand-père avait en effet suivi la tournée du chanteur et Matt pense qu'en revenant sur les pas de cette période heureuse, les souvenirs vont affluer plutôt que refluer.

De fil en aiguille, ils ne seront finalement pas seuls dans leur virée, ils seront accompagnés de Amber, 18 mois, la fille que Matt vient de se découvrir, de Luke, ado en fugue, et d'Antonia, trentenaire prête à changer de vie. Leur road-trip à travers le pays s'annonce rédempteur pour chacun.

"Matt craignait le pire et ce n'est pas ce qui est arrivé. C'est même tout le contraire. A l'horizon il n'y a pas de soleil couchant magnifique, on ne voit pas à cent mètres dans ce chaos glacial, il n'y a rien, rien de ce qu'il avait prévu, rêvé. Mais Matt s'en fout, ce sera ce que ce sera. Et ça sera sans doute pas si mal."

Ce voyage est semé d'aléas, ceux de la vie, jamais totalement linéaire, la vie avec ses joies et ses pleurs. Les personnages comprendront l'importance d'être présents, de vivre ici et maintenant, avant que tout ne s'effrite, avant que la falaise sur laquelle nous nous tenons ne sombre dans une mer déchainée. Nos trajectoires provisoires peuvent nous angoisser, mais elles doivent aussi nous rappeler à accorder le juste prix à chaque étape et chaque rencontre.

Un beau roman profondément humain.

 

Présentation de l'éditeur : Sarbacane

D'autres avis : Babélio

Vous aimerez aussi : La petite voix du coeur de Billie Letts

Site de l'auteur : http://severinevidalmeslivres.blogspot.com/2015/07/quelquun-quon-aime.html

 

Quelqu'un qu'on aime, Séverine Vidal, Editions Sarbacane, août 2015, 288 p., 15.50 euros
 

Dés 13 ans

Merci à ma nièce pour ce beau conseil de lecture !

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Sauveur et fils de Marie-Aude MURAIL

Publié le par Hélène

♥ ♥

"On ne sauve pas les gens d'eux-mêmes, Lazare. On peut les aimer, les accompagner, les encourager, les soutenir. Mais chacun se sauve soi-même, s'il le veut, s'il le peut. Tu peux aider les autres, Lazare. Mais tu n'es pas tout puissant."

Sauveur Saint Yves est un martiniquais de 1m90, psychologue qui reçoit des adolescents ressentant un profond mal-être : qu'il s'agisse de Margaux, 14 ans qui se taillade les veines, de Ella, 12 ans qui refuse d'aller à l'école et ne sait pas bien si elle a envie d'être une fille ou un garçon, de Cyrille, 9 ans qui fait encore pipi au lit, de Gabin 16 ans addict aux jeux vidéos et dont la mère est en dépression ou encore des trois soeurs Augagneur 5, 14 et 16 ans déstabilisées par la séparation de leurs parents et par les nouveaux couples que ceux-ci ont choisi de former, tous ont besoin de l'appui de Sauveur. Il essaie de les aider, de les sauver peut-être, même s'il sait que la tâche n'est jamais facile. Il leur montre le chemin, discrètement, avec intelligence, plonge en eux pour en faire ressortir le meilleur. Avec lui, les gens se sentent bien, mieux, en accord avec eux-mêmes. "Je suis tellement bien ici. Tellement moi." dira la petite Ella qui souhaitera continuer de venir, même après avoir compris l'origine de son mal-être.

Mais ce psychologue tellement apprécié efface les ombres des autres pour peut-être occulter ses propres démons. Il évite soigneusement de regarder en face la mort de sa femme, décédée dans un accident de voiture, laissant ainsi dans le déni leur fils, Lazare, 8 ans, un enfant plus mature que les autres. Heureusement, Lazare peut compter sur Paul, son meilleur ami.

Dans ce roman rayonnant, Sauveur réussit même l'exploit de rassurer le lecteur : oui la vie n'est pas facile, oui l'enfance est semée d'embuches, et l'adolescence de piques acérées, oui les parents peuvent être toxiques, mais il existe des personnes bienveillantes capables de nous aider, de nous aimer pour surpasser les épreuves. Il existe de belles personnes. Sauveur nous redonne foi en l'humanité. Et nous excuse d'être faillibles...

 

Présentation de l'éditeur : Ecole des Loisirs

D'autres avis : Repéré chez Noukette et Jérôme ; Eva ; Nadège ; Cathulu

 

Sauveur et fils, Marie-Aude Murail, Ecole des Loisirs, medium, avril 2016, 17 euros

Bonne nouvelle il sort en poche mi mai !

A partir de 13 ans

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Lectures jeunesse

Publié le par Hélène

Vous aussi durant ces vacances vous cherchez à décoller vos enfants des écrans addictifs ?

Voici quelques pistes de lectures qui permettront de pallier au manque qui risque de se faire sentir, je laisse la parole à mes deux lecteurs-geeks :

 

Pour 11 ans :

Les cinq éléments de Jolley DAN :

Ce roman raconte l'histoire de quatre adolescents qui vont être attachés à des éléments comme le feu, l'air, l'eau et la terre. Ces éléments vont leur permettre de survivre face à des créatures horribles nommées les Traqueurs. Il existe un cinquième élément que l'on découvrira dans le livre : la magie. Les amis vivent des aventures à San Francisco à notre époque.

Même si au début j'étais perdu avec les personnages, j'ai aimé la lecture au fur et à mesure du livre parce que les aventures se succèdent sans cesse par exemple les héros vont dans les souterrains de San Francisco. J'ai aimé le personnage de Jackson, son comportement mystérieux et prétentieux est étrange, on ne sait pas s'il est gentil ou méchant. J'ai aussi aimé Brett parce qu'il contrôle l'eau et c'est l'élément qui me plaît le plus. Par contre j'aurais préféré que la fin soit plus travaillée , je l'ai trouvée trop rapide à mon goût.

Le deuxième tome sortira en octobre.

Magnus Chase et les dieux d'Asgard de Rick RIORDAN tome 2 : Magnus Chase raconte l'histoire d'un garçon qui, après sa mort, va vivre des aventures dans les 9 mondes, royaumes de la mythologie nordique. Cette série se passe dans le même univers que Percy Jackson, d'ailleurs,  Annabeth est même la cousine de Percy Jackson. J'ai aimé l'humour de ce roman parfois même ridicule ainsi que les références mythologiques. L'aventure est intéressante même si la trame de l'histoire se répète du tome 1 au tome 2.

 

Pour 9 ans :

Madame Pamplemousse tome 1, 2 et 3 de Rupert KINGFISHER :

Madame Pamplemousse raconte l'histoire d'une fille qui travaille chez son oncle dans un restaurant. Un jour elle doit aller acheter un ingrédient pour le restaurant et elle arrive à une épicerie dans laquelle se trouve Madame Pamplemousse. Les clients du restaurant savourent le nouvel ingrédient. Par la suite Madeleine devient amie avec Madame Pamplemousse et visite différentes époques dans le tome 2. Dans le tome 3 elle est dans un monde mystérieux au coeur d'une confiserie.

J'ai aimé les personnages de Madeleine et de Madame Pamplemousse ainsi que leurs aventures.

Le journal de Gurty Vacances en Provence de : lu deux fois tellement il a eu de succès !

Gurty est une petite chienne qui raconte son quotidien en Provence pendant les vacances de ses maîtres. Elle a une amie, Fleur. Elle est drôle, chaque jour elle fait une nouvelle bêtise.

Quart de frère, quart de soeur de Sophie ADRIANSEN tome 1 et 2 :

C'est l'histoire d'un garçon qui s'appelle Arthur et un jour à l'école arrive une nouvelle élève Viviane. Ils se détestent mais ils vont devoir apprendre à s'apprécier car leurs parents se rapprochent.

J'ai aimé les deux personnages qui sont attachants. L'histoire se lit facilement et les illustrations dans le livre sont jolies.

J'ai hâte de connaître la suite des aventures d'Arthur et Viviane, suite prévue en octobre-novembre. C'est loin..

 

Après cette trêve, ils sont retournés à Minecraft et m'ont fait acheter cela :

 

Mais je ne désespère pas, j'ai commandé Le journal de Gurty, Parée pour l'hiver, et j'ai convaincu Romain de commencer Le seigneur des anneaux, même si après lecture des premières pages, il n'est pas très enthousiaste. Il est censé aussi m'accompagner dans la lecture de Misérables cet été, je le lirai en intégrale, lui en version abrégée à l'Ecole des Loisirs.

Vaste programme !

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Traits d'union de Cécile CHARTRE

Publié le par Hélène

Thibault est issu d'une famille bourgeoise, il vient d'avoir son bac, et a tout pour être heureux. De plus, aussi étrange que cela puisse paraître vu son jeune âge, il se marie avec Tess, une magnifique jeune femme.

Les points de vue alternent pour parler de la fête du mariage : on écoute le meilleur ami prêt à tout pour lever une fille, Lily, amoureuse éconduite, la cousine qui a vu une scène qu'elle n'aurait pas dû voir et qui menace de tout révéler, tata Odette, incontournable, la mère envahissante, le père dépassé...

De fil en aiguille, en creux, se construit un portrait de la famille, qui prouve encore une fois que les apparences sont trompeuses...

L'auteur aborde des questions d'actualité par le biais d'une construction dynamique, propre à intéresser des adolescents.

Ce que j'ai moins aimé : Je me suis doutée assez tôt du secret en question.

 

Présentation de l'éditeur : Editions Le Muscadier

La Collection Rester vivant : propose des nouvelles et romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

D'autres avis : Noukette ; Jérôme, ; Fanny, Hélène

 

 

Merci à Noukette et Jérôme pour la découverte ! Leurs 13 pépites incontournables sont ICI

 

Traits d'union, Cécile Chartre, Le Muscadier, 2016, 66 pages, 8.50 euros

Publié dans Jeunesse Roman

Partager cet article

Repost0

Les trois vies d'Antoine Anacharsis de Alex COUSSEAU

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"La vie est un cheval, me dit-il. Un cheval furieux, un cheval espiègle, ou un cheval docile. A chacun d'en décider, mais pour avancer il faut l'enfourcher." p. 289

Au commencement, Antoine n'est pas né. Nous sommes en 1831 sur une île au large de Madagascar et il est encore lové dans une bulle, dans le ventre de sa mère qui lui apprend le monde en lui décrivant tout ce qu'elle voit. Elle lui raconte aussi son histoire, et remonte sur plusieurs générations pour que mots après mots son identité prenne forme. Mais peu à peu, des silences s'installent quand ses parents sont capturés par des anglais pour être vendus comme esclaves.  C'est alors que le petit Antoine vient au monde, avec comme seul héritage les histoires de sa mère et un médaillon sur lequel est inscrit un étrange cryptogramme devant mener au célèbre trésor d'Olivier Levasseur. D'aventures en aventures le garçon grandit et se lance sur les traces du trésor de ses ancêtres aidé dans sa quête par Blind qui l'a recueilli. Les deux hommes décident de faire appel à Edgar Allan Poe, l'auteur du célèbre Scarabée d'or, pour déchiffrer le cryptogramme et ils partent donc pour l'Amérique où les attendent encore moults aventures. Le jeune Antoine sera tour à tour esclave, deviendra un peu indien, et fort de toutes ces expériences, il s'acheminera vers sa troisième vie...

"Timochee dit que chaque histoire est un être vivant, et que nos rêves forment un peuple. Le jour où ce peuple aura disparu, l'univers sera déréglé. Les étoiles s'éteindront les unes après les autres, le soleil se consumera, et tous les bruits du monde se réuniront en un seul endroit. Ils seront tous là. Le bruit de la pluie qui flagelle les arbres, celui de la roche qui craquelle, du torrent qui gronde, celui de la renarde qui piaille après ses petits, du geai poursuivi par la peur, celui du vent faisant plier le lys des étangs, le premier et le dernier souffle des hommes... Au fond d'un unique creuset tous les bruits se réuniront pour ne plus en constituer qu'une seule.

Bang !

Le bruit que font les rêves quand ils meurent." p. 207

Entremêlant savamment personnages fictifs, voire fantastiques comme le kraken, et personnages réels tels que Edgar Allan Poe, les soeurs Fox, ou encore Olivier Levasseur, et porté par une langue poétique, Les trois vies d'Antoine Anacharsis nous emporte dans le XIXème siècle d'Afrique en Amérique pour mieux balayer les évènements marquants et insister sur l'essentiel : l'homme et ses capacités, l'homme, capable du meilleur comme du pire, l'homme, pour qui rêver est essentiel.

La mise en page elle-même recèle des trésors d'inventivité intercalant des cartes au début de chaque chapitre.

Finalement on aimerait que cette quête folle ne s'arrête jamais, emportée par la foi d'Antoine, parce que finalement "C'est le propre d'une légende de ne jamais se terminer (...)"

 

Présentation de l'éditeur : Le Rouergue 

D'autres avis :Télérama

 

Les trois vies d'Antoine Anacharsis, Alex Cousseau, Le Rouergue, septembre 2012, 288 p., 15.70

Dès 12 ans

Prix LIRE du roman jeunesse 2012

 

Pour la petite histoire j'étais censée lire ce mois-ci un roman des éditions Anacharsis pour Un mois un éditeur , et j'étais tellement fatiguée ce mois-ci que j'ai commandé celui-ci et ce n'est qu'à la moitié du livre que je me suis rendue compte de la confusion entre le titre et l'éditeur... De fait, je ne serai pas au rendez-vous de Sandrine, mais je me console en me disant que, au moins, j'aurai découvert un très bon roman d'aventures...

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>