Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

roman policier europe

Une, deux, trois de Dror MISHANI

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Trois femmes croisent la route d'un assassin qui les séduit, jouant sur leurs failles pour les prendre dans ses rets. La première est enseignante à Tel-Aviv, divorcée, elle s'occupe de son fils Erann fortement marqué par le divorce de ses parents. Très seule, la jeune femme s'inscrit sur un site de rencontres et commence à fréquenter Giul. La deuxième, Emilia vient de Lettonie, et s'occupe des personnes âgées, un métier difficile, d'autant plus qu'elle n'appartient pas au même pays. Elle demande des conseils au fils avocat d'un de ses patients. La troisième rédige laborieusement sa thèse dans un café et croise Giul dans ce même lieu.

Loin d'être un roman policier haletant, Une deux trois tend plus vers l'analyse sociale, s'attachant à ces femmes esseulées qui constituent des proies tellement faciles pour les prédateurs... La mécanique de Giul est rôdée, et cet être froid et calculateur agit méticuleusement !

La structure du roman est originale, s'attachant en trois parties aux pas des jeunes femmes, la tension montant crescendo.

Une belle découverte !

Présentation de l'éditeur : Gallimard

Prix mystère de la critique 2021

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

L'île des âmes de Piergiorgio PULIXI

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

En Sardaigne, depuis plusieurs décennies, des meurtres rituels ont lieu : le corps de jeunes filles est retrouvé sur les lieux de culte ancestraux. L'inspecteur Moreno Barrali, inspecteur en chef de la police d'état a passé presque toute sa carrière à enquêter sur ces meurtres, à tel point qu'ils sont devenus comme une obsession pour lui. Alors que la maladie commence à l'handicaper, il demande à deux inspectrices Mara Rais et Eva Croce de poursuivre ses enquêtes. Les deux jeunes femmes ont été mutées au département des "crimes non élucidés" de la police de Cagliari, en signe de punition pour des comportements inadéquats. Quand une nouvelle jeune femme disparait, et est retrouvée morte, cette équipe très spéciale va être confrontée aux pires atrocités.

Ce que j'ai aimé :

Cette première enquête de Maras Rais et Eva Croce nous plonge dans une atmosphère mystérieuse, presque mystique. Le roman très documenté entremêle savamment archéologie, anthropologie et civilisation nuragique.

Le suspens est haletant, glaçant. L'histoire personnelle des deux protagonistes est tout aussi noire, elle se dévoile peu à peu au lecteur avide d'en savoir plus sur ces personnages au caractère bien trempé. 

Ce que j'ai moins aimé :

Très sombre !

Présentation de l'éditeur : Gallmeister

Thème du mois d'août : HORS US

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Cormoran Strike tome 3 La carrière du mal de Robert GALBRAITH

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

La jeune Robin, assistante de Cormoran Strike, reçoit un colis contenant la jambe tranchée d'une femme. Cormoran pense qu'il s'agit d'une vengeance le touchant personnellement. Il fait alors l'inventaire des hommes capables d'une telle action, et rapidement quatre profils ressortent. Cormoran se lance alors à leur recherche épaulé par Robin qui est sur le point de se marier.

Ce que j'ai aimé :

J'ai pris plaisir à retrouver les protagonistes de la série.

Ce que j'ai moins aimé :

- La crudité de certains détails peut mettre mal à l'aise car ils plongent dans des perversités difficilement imaginables.

- Les personnages traqués sont nombreux et j'ai eu quelquefois tendance à me perdre entre les différents profils.

- L'histoire traine un peu en longueur (736 pages tout de même, il faut tenir le rythme !).

Bilan :

Une série que l'on a plaisir à retrouver même si elle souffre de quelques maladresses.

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : L'appel du coucou ♥ ♥ ♥ (Roman policier) ; Le ver à soie ♥ ♥ (Roman policier)

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Autopsie d'un drame de Sarah VAUGHAN

Publié le par Hélène

♥ ♥

Liz est médecin aux urgences pédiatriques, or ce soir-là, elle reçoit le bébé de son amie Jess. La petite Betsey âgée de dix mois présente les signes d'un traumatisme crânien alors sa mère n'a pas d'explications cohérentes à offrir, et semble avoir tardé à porter la petite fille aux urgences. De fait, le doute s'installe dans l'équipe soignante : aurait-elle été victime de maltraitance ? Liz elle-même en vient à douter, même si elle connait Jess, mère au foyer impliquée avec trois enfants. Les services sociaux sont alors contactés et une enquête se met en marche.

Ce que j'ai aimé :

"Je n'ai pas une minute pour souffler, il faut sans cesse les surveiller. Vérifier qu'ils ne font pas quelque chose de dangereux sans réfléchir, être sur mes gardes, m'assurer qu'ils vont bien. "

L'accent est mis sur la solitude des mères qui veulent faire croire que tout va bien quand en réalité tout s'effondre dés qu'elles rentrent et qu'elles doivent affronter un enfant qui pleure sans discontinuer. Elles subissent une pression sociale qui veut qu'une mère doit être une bonne mère, heureuse d'avoir ses enfants auprès d'elle, responsable et aimante. La scène où Jess avoue qu'elle ne va pas si bien que cela est éclatante de vérité :

"Tout va très bien, merci. Voilà ce qu'elle aurait répondu avant. Cachant ses angoisses derrière une façade aussi fragile et brillante que du sucre filé, dissimulant ses pensées sombres sous un vernis éclatant. Mais il y a d'autres mères qui connaissent ce qu'elle traverse : c'est une des choses qu'elle a retenues de son entretien avec le Dr Arnold. Et pour cette raison elle décide d'être honnête.

- Pas terrible, avoue-t-elle."

Le roman insiste que la nécessité de sensibiliser les femmes à la dépression post-partum, et à considérer ce passage à vide comme une maladie et non pas comme un manquement des mères dans leur rôle !

Ce que j'ai moins aimé :

- J'ai deviné à  la page 60 (sur 360) ce qui s'était passé. De fait, l'auteur devait être consciente de ce défaut car elle choisit pour finir de nous concocter un retournement de dernière minute très peu crédible !

- J'ai trouvé des raccourcis assez choquants, par exemple l'idée que toute femme victime de dépression post-partum pouvait avoir des envies meurtrières envers son enfant.

- Les pères ont tous un mauvais rôle, laissant toutes les corvées aux femmes, flirtant avec d'autres femmes, quand ils ne fuient pas purement et simplement le foyer familial.

- Les liens amicaux entre mères sont peu cohérents, il vaut mieux lire les romans de Liane Moriarty qui décrit bien mieux cet univers à la Desperate Housewives.

- Pour finir ce parallèle entre l'histoire de Jess et l'histoire de la mère de Liz semble un peu forcé et excessif !

Bilan :

Clairement décevant !

 

Présentation de l'éditeur : Préludes éditions

Du même auteur : Anatomie d'un scandale ♥ ♥ ♥ ♥

D'autres avis : Eva

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Qui a tué Heidi ? de Marc VOLTENAUER

Publié le par Hélène

A Gryon dans les Alpes vaudoises nous sommes bien loin des clichés liés à la Suisse : ici il s'agit plutôt de concours de vaches que de comptes bancaires. Justement, l'une de ces vaches trouve la mort  et les paysans s'enflamment, les vengeances résonnent. Puis des femmes de la région disparaissent mystérieusement. Les deux enquêtes s'entremêlent et Andréas Auer et son ami Mikaël vont tenter de démêler les fils entrelacés.

Pas de grandes surprises dans ce roman à l'enquête assez classique avec suspens et rebondissements savamment dosés. Un brin attendu, mais néanmoins efficace avec des chapitres courts qui accélèrent la lecture !

 

Présentation de l'éditeur : chez Pocket

Il s'agit d'une série autour de l'inspecteur Auer, si vous le souhaitez, vous pouvez les lire dans l'ordre :

1. Le dragon de Murevan 2. Qui a tué Heidi ? 3. L'aigle de sang 4. Les protégés de Sainte Kinga

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Le ver à soie de Robert GALBRAITH

Publié le par Hélène

♥ ♥

Alors que l'écrivain Owen Quine vient de terminer son dernier manuscrit et que celui-ci fait grand bruit dans le monde de l'édition qu'il peint au vitriol, il disparait mystérieusement. Cormoran Strike est chargé de l'enquête par sa femme, inquiète. Cette disparition aurait-elle un lien avec ce roman sulfureux ?

Il s'agit du deuxième tome des enquêtes de Cormoran Strike, détective privé unijambiste, fils d'une rock-star et affublé d'une jeune secrétaire ambitieuse mais aux prises avec un petit ami jaloux de ce travail trop prenant à son goût.

Après s'être intéressé au monde de la mode dans L'appel du coucou, l'auteur nous plonge ici dans monde de l'édition, tout aussi nébuleux, peuplé d'êtres torturés à l'égo démesuré.

Ce que j'ai moins aimé :

- Des longueurs.

- Des personnages toujours aussi stéréotypés.

- Une fin assez prévisible.

Bilan :

Un bon moment de lecture malgré tout.

 

Vous aimerez aussi : le premier tome L'appel du coucou

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Si je mens tu vas en enfer de Sarah PINBOROUGH

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Lisa vit seule avec sa fille Ava, semblant fuir un passé oppressant. Elle aspire à une vie sans histoires, même si ces derniers temps, des détails l'inquiètent. Son anxiété atteint son apogée quand Ava sauve de la noyade un petit garçon, s'exposant ainsi dans la presse locale, et provoquant un séisme dans leur vie bien rangée. Parallèlement, Marilyn, une collègue et amie de Lisa, semble aussi avoir une vie parfaite, mais ses coulisses sont aussi hantées. Le destin des trois femmes va irrémédiablement basculer.

Chaque être porte finalement en lui ses fêlures, son passé au poids quelquefois étouffant, ou ses secrets inavouables. Comment composer avec cet ensemble disparate, comment construire ainsi une amitié, une famille ? Faut-il faire confiance à son instinct ?

Porté par de multiples rebondissements, ce roman policier est plutôt bien conçu, il manipule habilement le lecteur, tout comme les personnages manient avec brio l'art de la manipulation ! Les femmes maltraitées sont au cœur de l'intrigue, ces femmes malmenées qui trouvent un refuge comme elles peuvent, où elles peuvent.

Alors même si quelques caricatures et invraisemblances ponctuent le roman, il reste un polar efficace !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Anatomie d'un scandale de Sarah VAUGHAN

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

Kate est une avocate spécialisée dans les crimes à caractère sexuel. Quand elle accepte de défendre une jeune femme qui accuse de viol un notable, de surcroit ami du premier ministre anglais, elle sait qu'elle tient là une affaire qui pourrait faire sa réputation.

De l'autre côté du miroir, Sophie, la femme de James Whitehouse, l'homme accusé de viol, décide de soutenir son mari envers et contre tout, pour préserver sa famille. Mais pourra-t-elle réellement se persuader de l'innocence de son mari à partir du moment où le doute s'est instillé en elle ? A-t-elle fait les bons choix en renonçant à sa liberté pour devenir la femme d'un homme influent ? Parfois, lui reviennent des réminiscences des temps heureux de sa jeunesse, quand elle était libre, insouciante et qu'elle n'avait pas le poids d'une famille à porter, quand elle glissait sur la Tamise  :"la puissance remonte de ses pieds, parcourt le longe de ses jambes, de ses fessiers, de son dos et de ses bras ; son corps est calme, ancré à l'embarcation, invincible ; le bonheur jaillit en elle quand elle fend l'eau avec ses avirons, qui laissent des sillons à la surface."

La place des femmes est au cœur du roman : ces femmes qui disent non mais que des hommes ne veulent pas entendre, prouvant qu'il serait temps d'avancer vers une meilleure compréhension de ce que les femmes désirent vraiment. La peinture de la jeunesse dorée des milieux favorisés est aussi assez acerbe, l'impunité régnant dans ces hautes sphères, impunité qui se retrouve des années plus tard quand le pouvoir permet d'échapper au pire. Seuls les avocats et les journalistes chercheurs de vérité s'en sortent indemnes dans ce roman qui n'hésite pas à égratigner différents milieux...

Un roman prenant que vous ne lâcherez pas !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

Le meurtre de Roger Ackroyd d'Agatha CHRISTIE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, Roger Ackroyd confie à son ami le Dr Sheppard que la veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage. Il lui livre même les raisons pour laquelle on la faisait chanter, et révèle l'existence d'une lettre qui donne le nom du ou de la coupable. Mais ce même soir, plus tard, Roger Ackroyd est retrouvé mort, poignardé et cetet mystérieuse lettre a disparu. Le Dc Sheppard raconte alors l'enquête menée par Hercule Poirot au sein de la demeure huppée.

Ce roman est connu pour sa pirouette narrative jamais égalée à mon sens, de celle qui vous laisse pantoise (à mettre dans cette catégorie peut-être aussi Shutter Island). On pourrait donc penser que l'avoir lu une fois gâche le plaisir, mais il s'agissait pour moi d'une relecture -ayant lu les oeuvres intégrales d'Agatha Christie quand j'étais ado- et pourtant, j'ai admiré la maitrise, la précision de chaque scène qui s'agence parfaitement à l'ensemble. La minutie avec laquelle Hercule Poirot, double de l'auteur, construit son enquête force l'admiration. Ce fut un plaisir de le relire !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : Meurtre en Mésopotamie ♥ ♥ ♥ (Policier) ;  L'homme au complet marron ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Dix petits nègres ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Le train de 16h50 ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier)

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

L'appel du coucou de Robert GALBRAITH

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Cormoran Strike, détective privé quelque peu à la dérive, est étonné quand on sonne à sa porte pour lui proposer un enquête : le frère de Lula Landry, célèbre top model, est persuadé que sa soeur ne s'est pas suicidée comme l'affirme la police, mais qu'un homme a mis fin à ses jours. Cormoran accepte d'enquêter, épaulé par une jeune secrétaire intérimaire plus rusée que les autres... Il se confronte alors au monde des palaces, et découvre le revers de ce monde glamour encensé par les journalistes.

Ce que j'ai aimé :

L'auteur est douée pour ferrer son lecteur, et ses 600 pages se lisent d'un seul trait, sans temps mort. Le personnage de Cormoran est attachant, ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, il vient de rompre avec sa petite amie, mais ne se perd pas dans une dépression propre à certains autres détectives privés de romans policiers. Sa rencontre avec Robin, la jeune secrétaire, reste tout à fait professionnelle, et je remercie l'auteure, là encore, de ne pas nous avoir obligé à suivre les émois sentimentaux naissants inhérents à certains romans.

Ce que j'ai moins aimé :

Le choix de placer son intrigue dans le milieu du mannequinat semble un peu racoleur, et quelque peu caricatural : les mannequins sont des jeunes filles perdues qui se laissent séduire par des bad boys drogués, les créateurs sont fantasques et efféminés, les personnes qui gravitent autour d'eux sont envieuses, et les paparazzis oppressants et dangereux.

Bilan :

Un roman policier qui ne révolutionne pas le genre, mais permet de passer un bon moment, ce qui est déjà beaucoup !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 > >>