Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

57 articles avec roman policier europe

L'appel du coucou de Robert GALBRAITH

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Cormoran Strike, détective privé quelque peu à la dérive, est étonné quand on sonne à sa porte pour lui proposer un enquête : le frère de Lula Landry, célèbre top model, est persuadé que sa soeur ne s'est pas suicidée comme l'affirme la police, mais qu'un homme a mis fin à ses jours. Cormoran accepte d'enquêter, épaulé par une jeune secrétaire intérimaire plus rusée que les autres... Il se confronte alors au monde des palaces, et découvre le revers de ce monde glamour encensé par les journalistes.

Ce que j'ai aimé :

L'auteur est douée pour ferrer son lecteur, et ses 600 pages se lisent d'un seul trait, sans temps mort. Le personnage de Cormoran est attachant, ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, il vient de rompre avec sa petite amie, mais ne se perd pas dans une dépression propre à certains autres détectives privés de romans policiers. Sa rencontre avec Robin, la jeune secrétaire, reste tout à fait professionnelle, et je remercie l'auteure, là encore, de ne pas nous avoir obligé à suivre les émois sentimentaux naissants inhérents à certains romans.

Ce que j'ai moins aimé :

Le choix de placer son intrigue dans le milieu du mannequinat semble un peu racoleur, et quelque peu caricatural : les mannequins sont des jeunes filles perdues qui se laissent séduire par des bad boys drogués, les créateurs sont fantasques et efféminés, les personnes qui gravitent autour d'eux sont envieuses, et les paparazzis oppressants et dangereux.

Bilan :

Un roman policier qui ne révolutionne pas le genre, mais permet de passer un bon moment, ce qui est déjà beaucoup !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Les détectives du Yorkshire tome 2 Rendez-vous avec le mal de Julia CHAPMAN

Publié le par Hélène

 

♥ ♥

A Bruncliffe, Samson O'Brien cohabite toujours avec Delilah Metcalfe, lui tenant son agence de recherche et elle son agence de rencontres. Justement, Samson est sollicité par Mme Shepherd, habitante de la maison de retraite, et convaincue que quelqu'un en a après sa vie. Samson ne prend pas au sérieux les élucubrations de la vieille dame, à tort, puisque quelques temps plus tard, elle est retrouvée morte, semant ainsi la peur dans la maison de retraite.

Samson essaie de s'y intéresser de plus près tout en partant à la recherche d'un bélier impétueux... Delilah l'aide dans ses recherches, mais elle doit aussi gérer des affaires familiales et financières.

Ce petit roman appartenant au genre du "cosy mystery" est  frais, drôle, léger, et somme toute très agréable à lire.

Une série pleine de charme que je vous conseille !

 

Présentation de l'éditeur : Robert Laffont

D'autres avis : Manou

Du même auteur : Les détectives du Yorkshire tome 1

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Le coeur et la raison de Dorothy L. SAYERS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Harriet Vane se rend à Oxford pour assister à une rencontre avec ses anciennes amies et professeurs de Shrewsbury College, où elle avait été étudiante. Peu de temps après, la doyenne Letitia Martin la rappelle pour lui signaler des lettres anonymes et du vandalisme au sein de l'établissement. Elle lui demande son aide pour enquêter discrètement. Harriet décide de s'installer au sein du collège, en prétendant faire des recherchces sur l'écrivain Sheridan Le Fanu. Il semble en effet que la menace vienne de l'intérieur. La jeune femme en profite pour faire le point dans son esprit sur ses sentiments et son avenir avec Lord Peter Winsey qui s'évertue à la demander en mariage malgré ses refus. Le coeur et la raison est en effet le troisième roman de la série qui mettait en avant Lord Peter et ses enquêtes policières. Ici, Harriet Vane est l'héroïne qui mène l'enquête, et se fait aider seulement à la fin par Lord Peter.

Ce que j'ai aimé :

- La peinture du monde universitaire d'Oxford, la question de l'intégrité intellectuelle étant au coeur du roman.

- L'intrigue policière reste subtile, sans effusion de sang. L'auteure souhaitait en effet s'éloigner du roman policier pour écrire un roman plus "classique", plus psychologique, afin de mettre en lumière le statut de la femme dans ces années 30, en Angleterre.

- Elle en profite donc pour offrir un point de vue moderne sur le mariage et son aliénation potentielle. Harriet refuse en effet le mariage, persuadée qu'elle se perdra dans cette union, et que son coeur étouffera ses ambitions intellectuelles.

- L'importance des études et du développement intellectuel des femmes est ainsi mis en avant, permettant aux femmes d'acquérir une véritable place dans la société : Harriet est l'égale de Peter intellectuellement, ayant obtenu les mêmes diplômes que lui.

Ce que j'ai moins aimé :

- Des longueurs, surtout après l'intervention de Peter, vers la dernière partie du roman (il faut préciser que le roman comporte 688 pages !)

Bilan :

Une lecture agréable.

Titre trouvé dans la liste des Cent meilleurs romans policiers de tous les temps

Présentation de l'éditeur : Libretto

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Sherlock Holmes - Le chien des Baskerville de Conan DOYLE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Quand le docteur Mortimer rend visite au célèbre Sherlock Holmes et à son célèbre acolyte Watson, c'est pour leur raconter une histoire flirtant avec le surnaturel : selon une vieille légende de plusieurs siècles, un chien géant et démoniaque errerait sur la lande près de Dartmoor, dans le sud-ouest de l'Angleterre, s'attaquant aux membres  de la famille des Baskerville. Justement, SIr Charles de Baskerville vient de succomber mystérieusement, comme s'il avait été effrayé par quelque chose. Holmes et Watson se doivent maintenant de protéger Sir Henry, le dernier descendant de la famille, et ont surtout comme mission de démêler les fils de cette affaire aux accents surnaturels...

Lors d'une visite dans le Dartmoor en 1901, Sir Conan Doyle avait été fasciné par l'atmosphère particulière qui émanait de ce lieu hanté par le brouillard. Reprenant la légende des chiens fantômes chère au folklore britannique, il fait revivre son détective préféré qui avait trouvé la mort dans son opus précédent Le dernier problème, et allie avec intelligence cette atmosphère fantomatique à son intrigue. Nombreux sont les êtres à se cacher sur la lande, fuyant un passé condamnable...

Ce que j'ai moins aimé :

- Au début du roman Sherlock Holmes se plait à donner des leçons de logique à son cher Watson, et ce discours trop ouvertement didactique m'a semblé trop maniéré manquant de naturel.

- Une fois sur la lande, le coupable apparait assez rapidement, même si on ignore encore les tenants et aboutissants.

Bilan :

Un classique que j'ai eu plaisir à relire, mais qui ne fait pas partie de mes coups de coeur.

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Le train de 16h50 d'Agatha CHRISTIE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥ 

Alors qu'elle voyage à bord d'un train à destination de Brackhampton après un séjour à Londres, Mrs McGillicuddy assiste à un meurtre en direct : son train côtoie un instant un train allant dans la même direction que le sien, et elle aperçoit alors un homme de dos étranglant une femme. A son arrivée en gare, personne ne semble accorder de crédit à ce qu'ils prennent pour des élucubrations d'une vieille dame, d'autant plus qu'aucun cadavre n'est retrouvé. Mrs McGillicuddy fait alors appel à Miss Marple, son amie, et cette dernière ne doute pas un instant de la véracité de ses dires. Elle décide alors d'enquêter sur place, pour retrouver ce cadavre volatilisé ainsi que son dangereux assaillant et, pour ce faire, elle s'adjoint l'aide de la dynamique Lucy Eyelessbarrow  qui se fait embaucher comme gouvernante au sein de la famille Crakenthorpe qui possède une propriété le long des voies de chemin de fer. 

Pas un instant de répit dans cette merveille de roman : tout s'enchaîne dans cette enquête, tout s'emboite petit à petit pour le plus grand plaisir du lecteur. Quelques fausses pistes se dessinent pour tromper son impatience, les personnage ne sont pas toujours ceux que l'on croit, bref, ce petit roman est pour l'heure mon préféré de l'auteur !

 

Du même auteur : Meurtre en Mésopotamie ♥ ♥ ♥ (Policier) ;  L'homme au complet marron ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Dix petits nègres ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier)

Présentation de l'éditeur : Le Masque

Réservez cette série dans votre librairie la plus proche

Lu dans le cadre du Mois anglais consacré aujourd'hui à un roman d'Agatha 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Les chemins de la haine de Eva DOLAN

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Peterborough, banlieue de Londres. Un homme est retrouvé calciné dans l'abri de jardin des Barlow. Il s'agirait d'un clandestin estonien, enfermé dans l'abri volontairement pour y brûler vif. Pour le sergent Ferreira, la culpabilité de Barlow ne fait aucun doute : ne sachant comment se débarrasser de ce locataire illicite, ils ont mis le feu à leur abri de jardin. Mais pour l'inspecteur Zigic, les évidences méritent d'être vérifiées.

Cette région accueille de nombreux travailleurs clandestins venus de l'est, certains de trouver ici l'eldorado qui leur permettrait de gagner de l'argent pour mettre leur famille à l'abri du besoin. Les autochtones ne voient pas d'un bon oeil cet afflux de clandestins, et des mouvements xénophobes prennent le devant de la scène, quand d'autres profitent bassement de cette main d'oeuvre à bas coût...

Eva Dolan livre ici une analyse fine de la société, de la lutte entre les communautés et si l'intrigue démarre lentement, le temps de peindre l'arrière-plan, elle nous emporte ensuite au coeur de ce monde souterrain proche de l'esclavage avec intelligence et perspicacité.

Présentation de l'éditeur : Liana Levi

En lice pour le prix SNCF du polar 2020

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Petits meurtres entre voisins de Saskia NOORT

Publié le par Hélène

♥ 

Karen vit dans un petit village dans la banlieue d'Amsterdam, auprès de son mari Michel, producteur pour la télévision. Récemment arrivés dans le village, ils se sont rapprochés de voisins appartenant au même milieu social qu'eux.

Mais quand l'un d'eux est soupçonné d'avoir mis le feu à sa maison et se tue dans l'incendie, tout bascule.

Ce que j'ai moins aimé :

- Que de caricatures ! Les femmes passent leur temps à boire et à répondre à des désirs "irrépressibles", les hommes ressemblent à des coqs prêts à tout pour séduire les belles, et j'en passe...

- Le récit à la première personne donne un côté mièvre au récit.

- La superficialité des propos est aberrante : on ne connait jamais ses amies, l'argent pervertit tous les sentiments, on ne peut pas lutter contre son désir, rien ne vaut une petite virée en ville pour dépenser des sommes folles dans des tenues qu'on ne remettra jamais, un petit verre de vin et tout repart (elles ont dû lire le livre de Vania Pagano)

Bilan : à éviter !!

 

Présentation de l'éditeur : Folio

Ce roman a obtenu le Prix SNCF du Polar européen en 2010

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

La femme secrète de Anna EKBERG

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

Louise Andersen s'épanouit dans son travail comme dans son couple sur la petite île de Bornholm, au Danemark. Elle est gérante d'un bar restaurant et son compagnon Joaquim est écrivain. Mais un jour, un homme s'adresse à elle persuadée qu'elle est en réalité Hélène, sa femme disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Décontenancée, Louise croit à une méprise, mais petit à petit, il semble évident que l'homme, Edmund a raison et que Louise n'est autre que Hélène, riche héritière d'une entreprise familiale.

Louise / Hélène va alors chercher à élucider ce mystère et comprendre qui elle est vraiment. Parallèlement, Joaquim se lance sur la piste d'une autre jeune femme de qui Hélène aurait usurpé l'identité, et découvre alors des milieux interlopes...

Ces deux enquêtes parallèles maintiennent le suspens, et l'incursion dans le monde de l'art reste enrichissante.

Ce que j'ai moins aimé : Beaucoup d'invraisemblances pour pouvoir multiplier les rebondissements et une psychologie des personnages qui reste sommaire.

Bilan : un bon page turner, sans pour autant révolutionner le genre...
 

Présentation de l'éditeur : Le Cherche Midi

D'autres avis : Pioché dans la sélection Polar de ElleBabélio

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Disparu en mer de Graham HURLEY

Publié le par Hélène

♥ ♥

A Portsmouth la délinquance prend de plus en plus d'ampleur, le trafic de drogue s'étend et provoque des dégradations dans certains quartiers comme Port Solent, provoquant la grogne des habitants. Les équipes de l'inspecteur Faraday doivent faire face à ces nouvelles réalités, et les techniques d'investigation ne sont pas toujours les mêmes au sein du commissariat : quand certains choisissent d'avoir des indicateurs peu recommandables et soumis aux représailles, d'autres enquêtent de façon plus classique et éthique. Quand la fille de Stewart Maloney se présente pour signaler la disparition de son père, l'inspecteur Faraday décide d'enquêter et comprend alors que cette disparition est en relation avec une course de voiliers.

Ce que j'ai aimé : Le personnage de Faraday est bien campé, démuni face à son fils sourd qui décide de voler de ses propres ailes et de quitter le domicile conjugal, fasciné par l'ornithologie, passion qu'il partageait avec son fils.

Ce que j'ai moins aimé : assez classique... Les intrigues sont nombreuses, et pas forcément très bien coordonnées.

Il s'agit du premier tome de la série des Joe Faraday, suivis par :

 

  1. Disparu en mer, 2002
  2. Coups sur coups, 2003
  3. Les Anges brisés de Somerstown, 2004
  4. La Nuit du naufrage, 2006
  5. Les Quais de la blanche, 2007
  6. Du sang et du miel, 2008
  7. Sur la mauvaise pente, 2009
  8. L’Autre Côté de l’ombre, 2011
  9. Une si jolie mort, 2012
  10. Le paradis n'est pas pour nous
  11. L'incendie
  12. Happy days

Il existe aussi une série Deux flics sur les docks qui, même si elle se déroule au Havre et non à Portsmouth, est selon l'auteur :  « est complètement en accord avec l’esprit de [ses] livres »
 

 

Présentation de l'éditeur : Folio Policier

D'autres avis :

 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Monteperdido de Agustin MARTINEZ

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Dans les Pyrénées séparant la France de l'Espagne, se niche le village de Monteperdido entouré des montagnes abruptes du Mont Perdu. Dans ces chemins escarpés, cinq ans plus tôt, ont disparu deux fillettes de retour du collège. Les parents sans nouvelles sont restés inconsolables, le village entier continuant à se mobiliser pour chercher des traces des enfants disparues. Mais cinq ans plus tard, une voiture tombée dans un ravin est retrouvée, avec à son bord un inconnu mort et une des fillettes disparues, Ana, bien vivante. Où se trouve l'autre fillette devenue adolescente ? Est-elle encore vivante ? Deux inspecteurs de Madrid viennent rouvrir l'enquête mais ils doivent faire face à l'hostilité des habitants du village qui préfèrent rester entre eux pour protéger leurs proches. Il devient en effet de plus en plus évident que le ravisseur serait une personne connue des fillettes, un homme ou une femme du village.

Ce que j'ai aimé :

- L'âpre décor des montagnes, la sauvagerie qui s'en dégage, les secrets que ces canyons ou ces grottes peuvent renfermer.

- L'originalité de l'intrigue car des histoires de ravissement sont courantes dans le roman policier, le fait que les fillettes réapparaissent l'est moins !

- La complexité des personnages : Sara est la femme flic chargée de diriger l'enquête avec Santiago, un flic près de la retraite qui la protège et à qui elle doit beaucoup. Elle doit collaborer avec Victor, membre de la « Guarda civil », habitant du village, réfractaire à son intrusion, prêt à protéger ceux qu'ils apprécient. Ana, la fillette devenue adolescente, fragile et pourtant insaisissable reste intrigante. A l'époque de son enlèvement son père Alvaro avait été accusé et ses parents s'étaient séparés, trop remués par la douleur et les accusations. Les parents de Lucia, Montserrat et Joaquin sont restés soudés, et ils espèrent que Ana livrera ses secrets pour que leur fille leur soit rendue...

Ce que j'ai moins aimé :

- Un côté très sombre

Bilan :

Un roman à noter.

 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

D'autres avis : Babélio

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 > >>